En quoi un animal peut il influencer le développement psychologique de l’enfant ?

En décidant d’offrir un animal de compagnie à votre enfant, vous veillez à son développement psychologique et émotionnel. C’est une réalité incontestable, la relation entre les enfants et les animaux est difficile à décrire ; elle dégage un sentiment d’innocence, si bien que les enfants se sentent parfois mieux en compagnie d’un animal plutôt que d’une personne. Hamster, poisson, perroquet, lapin, chat, chien et même des animaux comme les serpents ou les araignées : tous ont une influence sur le développement psychologique des enfants.

Les animaux sont moteur des émotions sur les enfants

Grâce aux animaux, les enfants sont amenés à découvrir un monde rempli d’émotions à travers lequel ils apprennent à faire la différence entre la joie et la peine, la colère et la peur, l’amour et le dégoût. Bien entendu, ces émotions peuvent varier d’un animal à un autre. Les animaux domestiques par exemple, sont dotés d’un certain don qui suscite un grand attachement entre eux et les enfants. Offrez un chat à votre enfant, il ne pourra s’empêcher de créer des liens avec lui, de sorte qu’ils participent à des activités ensemble et à ce qu’ils s’amusent ensemble. D’autres animaux par contre, suscitent une envie de retrait et de distance chez l’enfant. Ce sont des facteurs qui impactent nécessairement le développement psychologique de l’enfant ayant à gérer différentes émotions.

Relation animaux – enfants : pour que l’enfant puisse découvrir ses forces

Si votre petit vit souvent en compagnie d’un animal domestique, vous remarquerez au fil du temps qu’une relation entre ces deux êtres vivants se crée et évolue au fur et à mesure. Ils ont une sorte d’attachement l’un pour l’autre, les poussant à se soucier et à s’occuper d’eux réciproquement. Si votre chien se blesse après avoir coincé sa patte dans une portière, vous verrez directement accourir votre petit pour le soigner, s’en occuper, le caresser, le rassurer… Si votre petit oiseau a faim, vous remarquerez votre enfant se démenant pour l’alimenter…Ainsi, c’est donc à travers ces petits gestes que l’enfant découvre ses forces et ses points forts sur la manière dont il s’occupe de son animal.

La relation entre un animal et un enfant est impartiale et objective

N’ayant pas la capacité de parler et de s’exprimer, il est difficile pour les animaux de porter un quelconque jugement sur son maître. Si votre enfant se met à casser un verre, votre chien ne viendra pas pour le sermonner ni lui donner tort. Il y va de même pour les devoirs de maison qui n’ont pas été faits ou les lacets qui ne sont pas bien attachés. De cette manière, l’enfant se sent en sécurité et compris au lieu d’être blâmé pour ses petites bêtises.