Jalousie et séparation : comment faire un travail sur soi même ?

Après plusieurs semaines de symbiose et de moments tendres, le temps est venu pour vous de reprendre le travail. C’est pour vous, une situation difficile à vivre et à affronter, parce que vous allez devoir vous séparer de votre petit bout de chou et par la même occasion, le remettre à quelqu’un pendant votre absence. Entre jalousie, peur, culpabilité et craintes, voici quelques conseils qui vous aideront à faire un travail sur vous et vos émotions.

Prendre un temps d’adaptation et voir le bon côté des choses

Maintenant que vous allez retourner travailler et le confier à une nounou, le premier sentiment qui vous submerge est la jalousie et la crainte que cette tierce personne s’occupe mieux de lui que vous ne le faisiez jusqu’ici. Rassurez-vous, ce n’est pas un concours, puisque la maman, c’est vous. La nounou est là pour prendre soin de votre bébé pendant que vous retrouvez votre vie sociale et que vous passez un peu de temps à l’extérieur. Ne vous mettez pas la pression et surtout ne vous imposez pas de limite sur le temps, il faut vous donner du temps, car la séparation est toujours difficile à vivre. Pensez plutôt au bon côté des choses, en vous attardant sur les points positifs de cette séparation, notamment le fait que vous aurez un peu de temps pour vous sans pour autant négliger votre poupon.

Confier son enfant à une garde, c’est avoir confiance avant tout

Ce n’est pas toujours facile de trouver un équilibre entre deux situations différentes et surtout de s’y adapter très rapidement. La psychologie y est pour grand-chose certes, mais les émotions sont également mêlées, surtout quand cela concerne bébé. Néanmoins, si vous souhaitez que les choses se passent bien pour votre reprise et surtout du côté de bébé, faites avant tout confiance en la personne de garde. Si vous l’avez choisie, c’est que votre nounou est suffisamment qualifiée pour être aux petits soins avec bébé. Plus vous aurez confiance et plus ce sera facile pour vous et bébé de s’adapter à la séparation.

Profiter de chaque moment avec bébé

La jalousie que vous ressentez aura tendance à disparaître à chaque retrouvaille avec bébé. Mais à la moindre séparation, vous retomber dans ce sentiment déprimant. Dites-vous que bébé partage et ressent les mêmes émotions que vous ; il faut donc éviter de lui transmettre la moindre frustration. Profitez plutôt des moments que vous partagez, car une relation comme celle d’une mère et de son enfant est incomparable. D’ailleurs, c’est pendant ces moments là que vous pouvez vous prouver à vous-même que vous êtes une excellente maman.