Quelques conseils pour une bonne adaptation en crèche

Pour maman comme pour bébé, la séparation au moment de la reprise du travail n’est pas toujours aussi évidente qu’on le souhaiterait. Entre les différentes émotions qui font surface, bébé a aussi parfois du mal à s’adapter à l’absence de sa moitié. Si vous avez décidé de choisir la crèche comme mode de garde, voici des astuces pour l’aider à s’adapter plus facilement, et qui par la même occasion vont vous aider à vous retrouver également.

L’adaptation à la crèche : l’importance de la préparation

Comme n’importe quelle phase dans la vie d’un bébé, tout doit se préparer à l’avance afin de ne pas le brusquer. Souvenez-vous, tout est encore nouveau pour lui et ces quelques semaines n’ont encore été qu’un avant-goût. Devoir se séparer et côtoyer un autre univers que celui de sa chambre et à vos côtés, bébé l’appréhende aussi bien que vous. Pour que son adaptation soit plus aisée le moment venu, pourquoi ne pas commencer par l’initier aux changements un peu de temps à l’avance ? Par exemple, vous pouvez le confier à vos parents ou à un proche de confiance pour une journée et à des heures précises. C’est un moyen pour lui d’anticiper votre absence quand il fera son entrée à la crèche. Par ailleurs, il est particulièrement recommandé de discuter avec bébé. Même s’il ne parle pas encore, favoriser les moments de conversation lui permet d’échanger avec vous à sa manière. Faites-lui comprendre votre amour et la nécessité de cette séparation quotidienne, sans lui montrer votre peine à le quitter.

Poser des questions et demander des avis

Les parents ont tendance à poser des questions pour se rassurer de ce qui peut les attendre et des changements à anticiper. C’est un moyen d’adaptation très efficace, car n’oubliez pas que vous allez également devoir vous conformer à ces changements. Prenez conseils et assurance auprès des responsables de la crèche, mais aussi auprès des professionnels qui vont prendre bébé en main. Par ailleurs, rien ne vaut l’avis de parents qui sont déjà passés par là. Vous pouvez vous renseigner auprès de parents qui confient leur enfant à la même crèche, pour pouvoir être plus rassurés sur leur performance en matière de puériculture.

Destination la crèche : bébé ne doit manquer de rien

Attention, si vous voulez que bébé soit à l’aise une fois à la crèche, assurez-vous à tout prix qu’il ne manque de rien. Ceci est capital, car il avait l’habitude de certaines choses quand il était encore à la maison. Maintenant que bébé doit changer d’environnement, la moindre des choses serait de le rassurer grâce à ses effets personnels du quotidien. Il peut par exemple s’agir de son inconditionnel doudou, d’un jouet, d’un foulard avec votre odeur, de son oreiller… De cette manière, bébé ne risque pas de se sentir délaissé et le temps d’adaptation se fera plus rapidement.