Les bienfaits des trotteurs pour la motricité

Ça y est, bébé est devenu beaucoup plus autonome ! Il commence à s’appuyer sur les rebords du lit, sur les chaises et les tables et sur les rebords de son berceau pour se tenir debout. C’est un grand pas à franchir dans le cycle de la vie des petits poupons, car peu de temps après cet exploit viennent les premiers pas. Les tout petits commencent par des trots puis par des pas plus grands et plus évidents. Mais pour l’aider à trouver plus facilement un équilibre, les trotteurs sont préconisés par les spécialistes et pédiatres. Voici trois grands avantages du trotteur pour bébé et ses tout premiers pas.

Les bienfaits du trotteur sur les muscles inférieurs

Selon certaines idées reçues, le trotteur serait un moyen efficace et rapide pour bébé d’apprendre à marcher. Mais au-delà de ce rôle, le trotteur permet aux tout petits de renforcer et de tonifier leurs muscles inférieurs. Placé en position assise dans son trotteurbébé se sent en toute liberté. Il peut partir d’un coin à un autre, mais à la seule condition qu’il bouge ses petites jambes. De cette manière, les muscles inférieurs se renforcent et sont davantage prêts à réaliser ses premiers pas au moment venu.

Le trotteur : un outil ludique pour la motricité de bébé

Dès lors que ses muscles sont moins fragiles et plus souples, bébé est prêt à réveiller ses autres sens. Le trotteur contribue grandement au développement moteur de bébé et à sa motricité, dans la mesure où certains sens sont stimulés. Par le toucher, bébé est amené à s’accrocher aux meubles qu’il rencontrera dans la maison. Ses mains sont plus aptes à attraper n’importe quel objet qui pourrait être à sa portée. D’ailleurs, à ce stade de la petite enfance, les petits doigts des enfants commencent à bouger afin de saisir tout ce qui passe devant eux.

Le trotteur, indispensable pour pousser bébé à partir à l’aventure

Assis dans son siège baladeur, votre bébé peut avancer et reculer autant qu’il le souhaite. Il n’est pas nécessaire qu’ils fassent des pas évidents cependant, on apprécie le fait que pour bouger de là où il se trouve, bébé devra faire quelques efforts. Sur son trotteur, l’enfant peut partir à l’aventure : vous pouvez par exemple le confier à sa nounou qui veillera à ce qu’il ne se fasse pas de bobo où qu’il aille dans la maison. Il est alors obligé de faire différents mouvements pour arriver à destination.