Choisir l’eau adaptée pour bébé en cas de constipation

La santé de bébé est délicate, à cause de son organisme qui n’est pas encore mature. Il faut constamment prendre son hygiène et de son alimentation, mais aussi de ce qu’il boit, surtout au cas où il est constipé. De ce fait, il convient de savoir quelle est l’eau que bébé doit boire en cas de constipation, puis comment doser la fréquence d’hydratation ? Focus sur les bons gestes à adopter pour soulager la constipation de son nourrisson.

Opter pour une eau faible en minéraux

Les bébés sont sujets à de fréquentes constipations quand leur alimentation est mauvaise. Les signes de constipation sont des selles dures et non fréquentes. En général, pour les bébés nourris au sein maternel, les émissions de selles peuvent être trois fois par semaine. Les nourrissons qui ont l’habitude des biberons peuvent évacuer des selles tous les jours. Si bébé est constipé, donnez-le fréquemment à boire de l’eau avec une faible quantité de minéraux. Une eau minéralisée de 30 mg/l à 300 mg/l est idéale pour soulager les maux de bébé. Au-delà de cette quantité, les reins du nourrisson ne pourront pas filtrer correctement les résidus à évacuer. La plupart des eaux minérales vendues pour une consommation générale possèdent une minéralisation entre 500 mg/l et 2000 mg/l. Choisissez bébé constipé avec mont roucous. Vous pourrez lire la quantité de minéraux sur l’étiquette de chaque eau minérale. L’astuce pour effectuer le bon choix est de comparer ces informations. Vous pouvez soulager bébé constipé avec mont roucous. Par ailleurs, une eau qui n’est pas trop minéralisée peut parfaitement convenir à la préparation des aliments pour les bébés. L’eau du robinet peut aussi faire l’affaire, à condition qu’elle ne soit pas filtrée.

À quelle fréquence donner boire au bébé ?

En général, bébé peut boire de l’eau à partir de 6 mois. S’il est en bonne santé, il aura besoin de boire 150 ml d’eau par jour, jusqu’à ses 6 mois. À partir de 9 mois, 100 ml par jour suffisent. Pour un bébé atteint de constipation ou pendant l’été, vous pouvez augmenter l’apport d’eau de 30 ml. En effet, plus on s’hydrate et plus le transit intestinal et la digestion sont facilités. Espacez l’hydratation de bébé tout au long de la journée, et n’oubliez pas de le donner à boire entre les repas. Faites attention aux autres boissons comme les jus de fruits, il est préférable de ne pas en donner au nourrisson. L’eau riche en magnésium peut aussi soulager une constipation. L’eau cristalline pour bébé est aussi tolérée par le bébé, même s’il a un organisme plus sensible que celui d’un adulte. Si besoin, consultez l’avis d’un pédiatre. Ne faites jamais de l’automédication avec des laxatifs ou des suppositoires.

Quelques bonnes pratiques pour une hydratation saine

La vie est un long chemin d’apprentissage. Par conséquent, apprenez le bébé à aimer boire de l’eau régulièrement. Quand il grandira, il sera habitué à s’hydrater, sans forcément attendre d’avoir soif ou constipé. En été, il faudra boire beaucoup plus que d’habitude, notamment à cause de la perte d’eau par transpiration. Il n’est pas nécessaire de boire en grande quantité d’un coup, au risque de troubler le système digestif : un intervalle régulier de 2 à 3 heures est donc conseillé. Les jus de fruits ne seront autorisés que quand bébé aura 1 an. À part l’eau peu minéralisée, on peut aussi choisir de l’eau riche en magnésium et en calcium.

Dans tous les cas, choisir une eau d’eau cristalline bébé adaptée n’est pas la seule solution pour soulager la constipation du bébé. Il faut aussi veiller à respecter plusieurs facteurs. Il est important de bien respecter les notices de préparation des laits au biberon, c’est-à-dire ne pas dépasser une cuillerée de lait en poudre pour 30 ml d’eau. Au-delà de 12 mois, variez l’alimentation avec des fruits et des légumes deux fois par jour.